Make your own free website on Tripod.com

Super Nintendo

Accueil
Les saïyens
La magie
Les armes
Histoire sur la guerre
Les lieux sur Terre
Les génies
Les objets
Les éléments
Niveaux des saïyens
Les transformations
Techniques
Le royaume des morts
Les races
Les planètes
Le peuple saïyen
Les rivaux
Les couples
Les tournois
Les jeux
Les puissances
Épisodes DB
Épisodes DBZ
Épisodes DBGT
Personnages : Z team
San Goku
San Gohan
San Goten
Trunks
Trunks (du futur)
Piccolo
Krilin
Yamcha
Ten-Shin-Han
Chaozu
Bulma
Personnages : saïyens
Vegeta
Nappa
Baddack
Thalès
Raditz
Broly
Paragas
Personnages : ennemis
Général Rouge
Tao Paï Paï
Piccolo Daïmao
Freezer
Roi Cold
Cell
Boo
Baby
Personnages : fusions
Gotenks
Kibitoshin
Vegeto
Gogeta

fkjdjruigfclip_image002.jpg

Dragon Ball Z

 

Éditeur

Bandaï.

 

Développeur

Bandaï.

 

Type

Combat.

 

Sortie

1993.

 

Qualités

Bonne jouabilité, combats divertissants, tous les personnages importants et toutes les techniques importantes.

 

Défauts

Pas de mode histoire, graphiques faibles, durée de vie faible et combats rapides.

 

Test

Sorti au moment où la série était en pleine gloire aussi bien au Japon qu'en France, Dragon Ball Z s'était vendu comme des petits pains, même en import. Le jeu était de bonne facture, proposant des combats dynamiques, et un casting avec les personnages les plus emblématiques de la série. Un bon jeu qui permettait de retrouver ses héros préférés ainsi que tous leurs coups. Un vrai bonheur pour les fans, pour un jeu à license pas aussi mauvais que certains peuvent le dire.

 

Note

55%

kjihytoyuguclip_image002.jpg

Dragon Ball Z 2 : La Légende Saïyen

 

Éditeur

Bandaï.

 

Développeur

Bandaï.

 

Type

Combat.

 

Sortie

1994.

 

Qualités

Niveaux de combat bien faits, graphiques bons, durée de vie raisonnable et attaques nombreuses.

 

Défauts

Codes compliqués, musiques minables, personnages compliqués à trouver et gameplay compliqué.

 

Test

Le jeu utilise un système de combat qui était très novateur à l'époque et respecte les possibilités exploitées dans la série. Certains éléments du système de jeu ont d'ailleurs été repris (et éventuellement remaniés) lors des jeux récents tirés de l'univers de Dragon Ball, notamment les séries à succès comme Budokaï et Budokaï Tenkaichi. Le joueur dispose d'une ou plusieurs jauges de santé selon les circonstances (une première jauge jaune et une autre jauge verte superposée si sa santé est assez élevée). Lorsque le joueur atteint un état critique (défaite dans quelques coups), sa jauge de santé se met à clignoter en rouge. Une deuxième jauge, située sous celle de santé, symbolise le ki du joueur .Les deux personnages combattant ne sont pas contraints de rester sur le même écran, si la distance qui les sépare surpasse celle d'un écran, ce dernier se divise en deux, chaque moitié étant centrée sur un joueur. Les stages sont divisés en deux niveaux : l'un sur terre, l'autre dans les airs. Le joueur peut passer de l'un à l'autre par pression d'une simple touche, à condition d'être dans une situation d'écran divisé.

 

Note

47%

dkrigoeynfclip_image002.jpg

Dragon Ball Z 3 : Ultime Menace

 

Éditeur

Bandaï.

 

Développeur

Bandaï.

 

Type

Combat.

 

Sortie

29 septembre 1994.

 

Qualités

Bonne jouabilité, combats divertissants, nombreux terrains et belles techniques.

 

Défauts

Pas de mode histoire, graphiques faibles, durée de vie faible et peu de nouveautés.

 

Test

Le système de jeu est resté le même que celui de l'épisode précédent, à l'instar des graphismes. Mis à part le remplacement d'anciens personnages, le changement des décors, et une nouvelle présentation des menus, cet opus est très semblable à son prédécesseur, bien que des nouveautés subtiles puissent être trouvées : remaniement de certains coups spéciaux des personnages (tel que le "Dancing Kick" de San Goku), présence d'un stage ne permettant pas de s'envoler (vaisseau de Babidi), Meteor Smashes beaucoup plus personnalisés. Cela dit, le manque de nouveautés a déçu beaucoup de joueurs, et l'absence notable d'un mode "Histoire" baisse beaucoup l’intérêt du jeu.

 

Note

32%

bvfclip_image002.jpg

Dragon Ball Z : Hyper Dimension

 

Éditeur

Nintendo.

 

Développeur

Bandaï.

 

Type

Combat.

 

Sortie

29 mars 1996.

 

Qualités

Personnages dynamiques, combats traditionnels, techniques impressionnantes et possibilité de jouer à 2.

 

Défauts

Graphiques simples, gameplay légèrement compliqué, combats lents et jeu un peu répétitif.

 

Test

Hyper Dimension est le dernier volet de la série des Dragon Ball Z sur Super Nintendo. Avec ce dernier épisode, le gameplay a fortement changé comparé aux anciens jeux DBZ sur Super Nintendo. Désormais les combats sont plus traditionnels, mais ressemblent beaucoup à Street Fighter 2. Les programmeurs ont abandonnés le système d’écran splitté qui permettait aux joueurs de s’éloigner de plusieurs écrans. Maintenant les personnages sont limités dans leurs mouvements par la taille de l’écran. Il n’est plus possible de fuir dans les airs. Une boule d’énergie ne peut être que contrée ou esquivée. Les affrontements dans les airs son très amusants et il est possible d’envoyer son opposant dans un autre décor. Bref au total le jeu est bon, mais pour la durée de vie il faut surtout pas penser qu’elle est satisfaisante puisqu’il n’y a pas de mode histoire.

 

Note

55%

kftjgtjgnvdukclip_image002.jpg

Dragon Ball Z : Légende Des Super Saïyens

 

Éditeur

Bandaï.

 

Développeur

Bandaï.

 

Type

Jeu de rôle.

 

Sortie

1992.

 

Qualités

Fidèle au manga, transformations impressionnantes, liberté de mouvements et combats intéressants.

 

Défauts

Graphiques affreux, durée de vie misérable, peu d’options et peu de personnages jouables.

 

Test

L'histoire commence à l'arrivée de Raditz sur Terre pour se finir avec le combat contre Freezer. Il vous faudra dans ce jeu prendre des décisions directement liées à l'histoire originale, comme, par exemple, laisser Krilin mourir pour permettre à San Goku de se transformer en super saïyen. En-dehors de ça le système de jeu a quelque peu évolué par rapport aux jeux NES : les cartes servent uniquement aux combats et non plus aux déplacements. C'est un réel progrès de pouvoir enfin se déplacer à sa guise. Par contre, les graphismes ne font pas honneur à la console, ils sont vraiment laids. Mais ce jeu présente tout de même l'avantage d'avoir été traduit en français.

 

Note

65%

bannirehaut7hz.jpg
bann_topsites.jpg
bannpartenaire6sr.gif
planet DBZ.gif
30312351756.gif
kioijclip_image002.jpg
bannirehaut7hz.jpg